UFC QUE CHOISIR GIRONDE

SERVICE/ VIE SOCIALE


Prélèvement à la source: les nouveaux retraités seront-ils gagnants?

Par Laurence Le Dren le 18 décembre 2017
Prélèvement à la source: les nouveaux retraités seront-ils gagnants?

À l’occasion de l’instauration du prélèvement à la source en 2019, l’impôt sur vos revenus de 2018 sera annulé par un crédit d’impôt spécifique. Une opportunité à saisir pour ceux qui pourraient partir en retraite?

N’y aurait-il pas un avantage fiscal à partir en retraite fin 2018, l’année de transition avant l’entrée en vigueur du prélèvement à la source au 1er janvier 2019. De quoi s’agit-il?

Avec le prélèvement à la source, l’impôt sera calculé sur nos revenus de l’année en cours, au lieu d’être assis ceux de l’année précédente, comme c’est le cas aujourd’hui. En 2019, l’impôt sera donc calculé sur nos revenus de 2019 et pas sur ceux de 2018. En pratique, pour éviter une double imposition l’année de la réforme, chaque contribuable se verra attribuer un crédit d’impôt spécifique qui « effacera » l’impôt sur ses revenus de 2018.

Pour la plupart des Français, cette « année blanche », ne sera qu’un mirage. En effet, si leurs revenus sont stables ils s’acquitteront peu ou prou d’un impôt identique chaque année.

Les seuls « gagnants » seront les contribuables percevant plus de revenus en 2018 qu’en 2019. Cela peut être le cas de nouveaux retraités subissant une perte de revenu lors du passage à la retraite. Toutefois, il n’est pas question de gonfler ses revenus de 2018 pour échapper à l’impôt, l’administration fiscale y veillera.

• La prime de départ à la retraite toujours imposable

« Seuls les revenus qui sont susceptibles d’être recueillis annuellement, autrement dit les revenus courants, donneront droit au crédit d’impôt spécifique, explique David Kersalé fiscaliste aux Éditions Francis Lefebvre. Les primes de départ en retraite versées en 2018, étant des revenus exceptionnels, elles seront quand même soumises à l’impôt en 2019″. Pour éviter une hausse brutale de sa facture fiscale, « un nouveau retraité peut demander à étaler sa prime sur l’année de versement et sur les trois années suivantes, voire à bénéficier du régime du quotient » conseille maître Christiane Richard, avocate fiscaliste. La prime mise à part, il existe néanmoins une opportunité liée à l’année blanche.

• Quel futur retraité peut bénéficier de l’année blanche?

Plus l’écart entre votre salaire de 2018 et votre future retraite est important, plus vous économiserez de l’impôt. Les cadres sont donc les plus concernés. Deuxième critère: la date de votre départ. Plus elle s’approche de la fin de l’année 2018, voire début 2019, plus vous accentuez la différence de revenu entre les deux années.  Attention toutefois, si vous êtes un salarié né en 1957 ou après, partir en 2019 vous vaudra une minoration de retraite complémentaire Agirc-Arrco pendant trois ans. Lire aussi: Retraite complémentaire: allez-vous subir un malus?

• Combien d’impôt économisé?

L’économie peut aller de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers. Trois exemples pour comprendre.

1) Aline, célibataire salariée ayant pour seul revenu un salaire net mensuel de 4400€ (versé sur 13 mois)  puis une future pension de 3500€ nets par mois, pourrait économiser près de 4000€ d’impôt en partant en retraite le 31 décembre 2018. Rappelons que sa prime de départ à la retraite n’échappera pas à l’impôt.

2) Jean-Pierre, célibataire, quittant la vie professionnelle le 31 décembre 2018 avec pour seul revenu un salaire mensuel net de 3080€ puis une pension évaluée à 3000€ net économisera 1090€.  

3) Enfin, Claire, célibataire également, n’économisera que 192€ d’impôt car sa pension est plus faible et très proche de son dernier salaire (1300€ mensuels nets de pension contre 1320€ de salaire net mensuel la dernière année).

Pour estimer une éventuelle économie d’impôt vous pouvez utiliser le simulateur disponible sur le site impots.gouv.fr. Attention! N’oubliez pas que la date de votre retraite est soumise à une condition d’âge et à un nombre de trimestres requis. Avant toute décision, prenez rendez-vous avec vos caisses de retraite.

À partir de 2019, l’effet d’opportunité pour les nouveaux retraités prend fin. Restera néanmoins un point positif: avec le prélèvement à la source les nouveaux pensionnés auront moins de difficultés de trésorerie la première année: l’impôt s’appliquera sur une base réduite (celle de leur pension) et non sur leurs derniers salaires

Cliquez ici pour découvrir la suite sur :notretemps.com/…/prelevement-source-2019-nouveaux-retraites-gagnants-2,i158898